Savoir si vos objectifs ont été atteints 

La première raison est sans nul doute de faire le point sur les objectifs que vous vous étiez fixés. Vos objectifs étaient ils SMART ?

objectifs smart

Puis ont ils été atteints ? Si oui êtes vous en mesure de comprendre pourquoi ? Étaient-ils sous évalués ? Ou des actions ou des leviers en particulier ont permis de les atteindre ? Si au contraire, ils n’ont pas été atteints, il est essentiel d’en trouver les causes pour réajuster vos prochaines actions !

Déterminer les performances de chaque levier

Vous avez mis en place une stratégie webmarketing avec plusieurs leviers, il est donc important de connaître les performances de chacune de vos actions et celles qui n’ont pas été à la hauteur de vos attentes. Les leviers qui ont le mieux fonctionné, c’est à dire ceux qui vous ont permis d’atteindre vos objectifs doivent être identifiés. Mais attention, certains leviers peuvent vous sembler à première vue moins performants, mais il est probable qu’ils aient contribué de façon indirecte à l’atteinte de vos objectifs. Il faut donc être très vigilant à la méthode que vous utilisez pour identifier la rentabilité de chaque canal.

 

Pouvoir faire un reporting à votre direction

Faire le bilan est aussi le moment pour vous de faire un reporting complet de vos actions, peut être également sur les actions que vous avez menées en offline si vous gérez la communication globale au sein de votre société. L’avantage avec le webmarketing, c’est que tout est mesurable, même vos actions liées à la notoriété.  Pour réaliser un bon reporting, il vous faut avant tout un bon tracking analytics et les bons indicateurs pour chaque objectif !

Lorsque je rencontre de nouveaux clients, 9 fois sur 10 leur tracking analytics n’est pas bon et leurs données sont donc erronées et peu fiables, ce qui est vraiment dommage lorsque la période de bilan arrive. Et surtout on peut s’interroger sur la manière dont ont été pilotées les campagnes si les données n’étaient pas fiables !

C’est le moment pour vous de prouver que vos actions webmarketing ont été bénéfiques à l’entreprise, le moment aussi peut être de demander plus de budget ou de ressources 😉

Analyser les indicateurs de performance et s’assurer qu’ils sont adaptés à vos objectifs

Les indicateurs de performance s’adaptent en fonction de vos objectifs et vous permettent de juger du succès ou non de la campagne. D’ailleurs nous publierons prochainement un article sur les indicateurs à fixer selon vos objectifs, pour vous aider à bien les choisir en amont d’une campagne.

En effet, si votre objectif prioritaire est la notoriété, des indicateurs tels que le nombre de visites, le nombre d’impressions, le nombre de vues d’une vidéo, le souvenir publicitaire (notamment disponible sur Facebook) seront plus adaptés !

À l’inverse, si votre objectif est d’obtenir des conversions alors il faudra surveiller le taux de conversion, le coût par conversion, le nombre de conversions et la valeur qui leur est attribuée.

 

Savoir si les leviers choisis étaient adaptés

Maintenant que vous avez débuté votre bilan et que les premières analyses sortent sur l’atteinte des objectifs et sur les indicateurs, il est temps de vous poser la question sur les leviers qui ont été activés !

Étaient ils adaptés à vos objectifs ? en webmarketing il existe une multitude de leviers qui peuvent répondre à des objectifs différents.

Si je reprends l’exemple de la notoriété, un des media qui fonctionne bien est la vidéo. Grâce à une belle vidéo, vous allez pouvoir diffuser sur différents supports et générer ainsi des vues pour votre marque. Vous aimeriez faire de la TV mais votre budget communication ne vous le permet pas. Selon vos cibles, il peut être intéressant de faire du display vidéo sur des réseaux de chaînes TV en replay, c’est à dire sur des chaînes numériques telles que MyTF1 ou 6Play… et les résultats peuvent être étonnants et surtout le ciblage très pointu !

 

Savoir comment a évolué votre marché

Analyser vos propres actions est primordial, mais ne pas analyser comment a évolué votre marché serait une erreur. C’est aussi pour vous l’occasion de détecter de nouveaux leviers utilisés sur votre marché, de nouvelles tendances que vous n’aviez pas forcément identifiées l’an passé ou encore de nouvelles cibles si votre marché est mouvant grâce au digital !

Connaître sa part de marché, sa part de voix ou encore les tendances de son secteur est essentiel dans le cadre de ce bilan.

 

Un benchmark des concurrents 

Après avoir analysé le marché, il est donc important maintenant de vous pencher sur vos concurrents directs. Il existe les concurrents réels de la “vraie vie” et il peut aussi exister des concurrents “internet” des pure players (uniquement présents sur internet) et qui s’imposent sur le web grâce à une force de frappe importante.

Vous pouvez ainsi enregistrer une progression de 6% qui peut vous paraître intéressante, mais si tous vos concurrents ont dans le même temps augmenté de 30% c’est que vos campagnes n’étaient sans doute pas adaptées ou sous dimensionnées par rapport au potentiel qui existait réellement !

Réaliser un benchmark au moins une fois par an, vous permet ainsi de voir comment chaque concurrent identifié a évolué sur internet, ses positionnements sur les moteurs de recherche, ses investissements publicitaires. Ainsi vous pourrez déterminer votre marge de progression et adapter vos actions futures en fonction de la pression concurrentielle réelle.

 

Le suivi des campagnes a t-il été fait régulièrement ?

Faire son bilan en fin d’année est essentiel, mais contrôler régulièrement ce qui est fait et s’assurer que son agence a bien optimisé l’ensemble de la campagne tout au long de l’année est tout aussi important.

Par exemple, sur le réseau de Google Ads, en référencement payant, il est possible de voir combien de fois votre agence a optimisé vos campagnes. Vous pourriez être surpris de voir qu’en fait vos campagnes ont été lancées et n’ont pas été optimisées en continu ! 

Avez-vous déjà lu notre ebook sur l’importance d’optimiser en permanence ses campagnes webmarketing ? 

Téléchargez notre ebook

 

S’assurer que vous avez été bien conseillé tout au long de l’année

C’est également un point important d’être conseillé tout au long de l’année et surtout ne pas rester figé sur un dispositif précis ! En effet, la chance que nous avons sur internet c’est de pouvoir réajuster des campagnes en permanence en fonction des résultats. Ce n’est pas comme une campagne TV qui aurait été achetée, programmée et figée dans le temps !

Sur internet, nous pouvons faire du test and learn en continu, nous pouvons couper un levier et en actionner un autre, nous pouvons augmenter un budget sur un levier et baisser sur un autre levier en fonction des résultats. Mais pour être réactif et pro-actif, il est donc essentiel d’être conseillé et suivi tout au long de l’année.

 

Pour mieux construire la stratégie de l’année suivante

Et pour conclure, faire le bilan de fin d’année est surtout le point de départ de votre réflexion pour l’année suivante. Vous allez sans doute rédiger un brief, un appel d’offre, ou tout simplement challenger votre agence actuelle. Pour cela, vous devrez avoir tous les éléments précédemment cités en tête pour pouvoir fixer les nouveaux objectifs qualitatifs et quantitatifs.