En pleine crise liée au Covid-19 et pour anticiper la nécessité vitale de millions d’entreprises de développer leurs activités en ligne, Facebook a annoncé le déploiement de sa nouvelle fonctionnalité Facebook Shops. Si la vente de biens depuis la plateforme est possible depuis plusieurs années notamment par le biais de la publicité ou du Marketplace, la firme californienne souhaite désormais passer à la vitesse supérieure.

L’ecosystème Facebook au service des commerçants

Parallèlement à leur site traditionnel, les commerçants pourront donc bénéficier d’une vitrine gratuite et personnalisable aussi bien en terme d’identité visuelle que de produits proposés. Pour l’annonceur, ce sera l’occasion de bénéficier de nouveaux points de contacts potentiels puisque les produits du Shop pourront apparaître aussi bien sur la page Facebook (ou Instagram) de la marque que dans les publicités et les stories des utilisateurs.

Le modèle économique de Facebook restant basé sur la publicité, seule une commission sur les commandes effectuées en check-out sera mise en place (l’occasion rêvée de promouvoir l’utilisation de la future cryptomonnaie de Facebook, Libra ?). L’idée étant de proposer une expérience plus directe à travers notamment le paiement en un clic (déjà disponible aux Etats-Unis, prochainement dans le reste du monde). Pour les commerçants qui le souhaitent, il est aussi possible de rediriger le client vers leur site au moment du paiement.

De nombreuses fonctionnalités pour dynamiser le commerce en ligne

Pour faciliter la navigation du client et renforcer son expérience utilisateur, il lui sera possible de suivre le cheminement de sa commande mais également de contacter directement le propriétaire du Shop depuis Facebook Messenger, Instagram Direct et Whatsapp. A moyen terme, Facebook souhaite également permettre la commande depuis une conversion chat. La vidéo ne sera pas en reste puisqu’il sera possible d’accéder directement à la page dédiée à un produit au moment même où un commerçant en fera la promotion sur une vidéo live.

Facebook a également annoncé travailler activement avec de nombreuses plateformes e-commerces telles que Shopify, BigCommerce ou WooCommerce pour permettre aux utilisateurs une création et une gestion facilitée de leur boutique (architecture headless). Un million d’entreprises ont été choisies pour expérimenter et donner leur avis sur cette nouvelle fonctionnalité avant un déploiement massif au cours des prochaines semaines.

Si Amazon a su se faire une place de choix chez les consommateurs possédant une intention d’achat forte pour un produit bien spécifique, Facebook compte bien tirer son épingle du jeu en jouant sur la relation affinitaire entre les marques et leurs consommateurs potentiels.

A la recherche d’un partenaire FB Ads pour vous accompagner dans la mise en place de votre stratégie e-commerce, notamment sur Facebook ? N’hésitez pas à contacter nos équipes spécialisées en webmarketing qui sauront vous guider !

 

Articles relatifs
[Alerte !] Google Analytics 3 s’arrêtera le 1er juillet 2023
fin google analytics 3 2023

C'est un gros bouleversement dans le monde du Web Analytics qui approche. Google vient d'annoncer sur son blog que la Read more

Google Analytics est-il devenu illégal en France ?
google analytics illegal france

L'information a fait couler beaucoup d'encre : la CNIL met en demeure un gestionnaire de site web pour se utilisation de Read more

Comment notre partenaire Qigu bénéficie à nos apprenants ?
qigu zee media partenariat

Afin d'améliorer continuellement nos formations et que chaque apprenant en ressorte avec le plus d'éléments pour réussir en sa possession, Read more