Suite à l’annonce de la mise en place d’une taxe visant les prestations de services numériques par les gouvernements français et espagnols, Google a décidé de répercuter une partie de cette taxe sur ses clients diffusant des annonces dans ces deux pays. En effet, à partir du 1er mai 2021, 2% de taxe seront ajoutés à vos factures Google Ads.

Pourquoi ces frais supplémentaires ?

En France, comme en Espagne, une loi (n°2019-759, article 1) a été votée en juillet 2019 (aussi appelée « taxe GAFA ») pour taxer certains prestataires de services numériques, donc Google en est le principal sujet. Le texte annonce que seront taxables les services numériques pratiquant :

  • la fourniture de prestations de ciblage publicitaire en fonction des données des internautes, qu’il s’agisse ou non de données personnelles . Ces services incluent notamment les services ciblant les messages publicitaires en fonction des requêtes au sein des moteurs de recherche ;
  • la mise à disposition d’un service de mise en relation entre internautes, que ce service permette ou non à ces internautes de réaliser des transactions directement entre eux ;
  • la vente de données collectées en ligne à des fins de ciblage publicitaire.

Cette taxe s’élève à 3% des recettes perçues par l’utilisation d’une des prestations ci-dessus. Mais Google Ads a annoncé ne pas vouloir entièrement répercuter cette taxe sur ses clients, en prenant en charge 1% de celle-ci. Votre facture comportera donc une taxe de 2% sur votre budget dépensé en annonces Google diffusées en France*.

*(plus les taxes applicables dans votre pays comme la taxe de vente, la TVA, la TPS ou la TVQ)

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

Le montant de cette taxe sera ajouté par le biais d’une ligne distincte sur votre facture ou relevé. Elle apparaîtra également dans la section « Transactions » de votre compte Google Ads. Deux options sont ensuite possibles :

Si vous avez opté pour la facturation mensuelle : Si vous avez opté pour le paiement manuel :
Les frais seront ajoutés au budget de votre compte. Ces frais peuvent être facturés a posteriori, une fois le montant entièrement dépensé. S’il vous reste un solde à payer, ils seront automatiquement déduits de votre prochain prépaiement.
Exemple : avec budget de 100€, vous serez facturés 102€* Exemple : si vous disposez de coûts d’exploitation (taxe) de 2€ et que vous effectuez un paiement de 100€, vous disposerez d’un crédit de 98€.

Avec cette taxe supplémentaire applicable à chaque clic réalisé sur une annonce diffusée en France, l’importance de l’optimisation de vos campagnes SEA s’intensifie.

Enfin, voici quelques questions que vous pourrez avoir quant aux performances de vos campagnes :

  • Mes performances vont-elles baisser dans mes reportings ? ▶ Non !
  • Le CPC et le CPA vont-ils augmenter ? ▶ Non plus !
  • La rentabilité de mon investissement va-t-il baisser ? ▶ Oui, ces 2% de taxes se retrouveront mécaniquement dans votre montant dépensé.
  • Quelles actions sont à mener sur mon compte ? ▶ Aucune au niveau de l’optimisation.

lire notre ebook sur l’optimisation de campagnes SEA

Articles relatifs
Retour sur le salon #GEN2021
zee media au gen 2021 récap

Jeudi 9 et vendredi 10 septembre derniers avait lieu le salon Grand Est Numérique 2021, au Centre des Congrès Robert Read more

LinkedIn lance Marketing Labs et ses certifications en France
linkedin marketing labs zee media certification

Depuis le début d'année 2021, LinkedIn a lancé Marketing Labs, sa plateforme de cours en ligne à la demande dédiée Read more

Que retenir du Google Marketing Livestream 2021 ?
zee media Google Marketing Livestream

Le 27 mai dernier, Google a diffusé le cru 2021 de son annuel Marketing Livestream (que vous pouvez retrouver au Read more