Le 27 mai dernier, Google a diffusé le cru 2021 de son annuel Marketing Livestream (que vous pouvez retrouver au complet sur le site With Google). Au programme : nouveautés, automatisation, analyse et confidentialité. Prenez un café et installez-vous confortablement, nous vous résumons une heure et demie d’annonces et discussions dans cet article.

Une confidentialité accrue

Parmi les nouveautés en matière de vie privée, le suivi des conversions. C’est notamment le cas sur Google Tag Manager, où de nouvelles fonctionnalités de consentement ont été ajoutées. Les annonceurs et agences utilisant une solution de consentement peuvent désormais l’intégrer à GTM. Grâce au mode du même nom, il est possible d’analyser le comportement des balises en fonction du consentement, sans avoir à ajouter des modifications à la configuration des balises.

Notre avis : une amélioration prometteuse de GTM, qui va nécessiter encore du travail du côté des solutions de gestion de consentement et de la communauté webmarketing pour être exploitée facilement par le plus grand nombre.

Toujours dans le sujet sur la confidentialité, Google confirme sa volonté de ne pas créer d’identifiants alternatifs une fois les cookies tiers supprimés. Le géant américain annonce également vouloir trouver des solutions comme Privacy Sandbox, technologie open source, centrées sur des techniques de confidentialité telles que l’anonymisation, l’agrégation et le traitement des données.

Une automatisation toujours plus présente

Le fait que plus de 80% des annonceurs utilisent des enchères automatiques prouve que l’automatisation fonctionne. C’est surtout le cas des campagnes à la performance, réelle nécessité pour les entreprises en cette période compliquée pour de nombreux secteurs. C’est pour cela que Google étend la stratégie d’enchère « ROAS cible » (traduit en « retour sur investissement publicitaire cible ») à d’autres canaux, dont les annonces Discovery et les campagnes vidéos.

Lancée l’année dernière dans une version bêta, le type de campagne « Performance Max » est maintenant déployés auprès de milliers d’annonceurs supplémentaires, avec la volonté d’être effectif chez 100% des annonceurs en fin d’année. Ce type de campagne diffuse de manière automatisée sur le réseau Search, YouTube, Display et Discovery. Mais puisque l’automatisation peut paraître trop opaque pour les annonceurs, Google a annoncé vouloir offrir plus de transparence et proposera bientôt de nouveaux rapports, qui permettra notamment d’analyser les créations les plus performantes, les enchères, catégories de recherche tendances ainsi que d’autres informations nécessaires à la mesure et l’optimisation de campagnes « Performance Max ».

Notre avis : l’automatisation totale est alléchante mais ne convient pas forcément à toutes les entreprises. Quoi qu’il en soit, ce sera une option supplémentaire, et il faudra procéder à des A/B tests pour confirmer au cas par cas si cela améliore les performances.  

Extensions d’images en Search

Déjà testées chez Zee Media (chez plusieurs de nos clients) en accès bêta, les extensions d’images font leur apparition dans les extensions disponibles. Cela vous permet de vous démarquer dans la page de résultats avec une visibilité plus grande et surtout visuelle. Si le logo ne peut y apparaître, des photos de produits, services ou des locaux sont les bienvenues pour rendre vos annonces plus attractives.

Notre avis : Les premiers résultats montrent, dans la majorité des cas, des taux de clics nettement plus élevés que d’autres extensions d’annonce. Foncez sur cette belle opportunité !

Google Analytics et ses rapports améliorés

Avec des cookies dans la tourmente, l’avenir semble se faire sans eux. Google a annoncé déployer des capacités de modélisation dans les rapports comportementaux afin de permettre aux annonceurs de mieux comprendre les informations sur le parcours client, même avec la fin des cookies.

De plus, la firme de Mountain View prévoit une façon plus approfondie de présenter les informations sur les performances des campagnes dont les performances multicanaux, les métriques publicitaire et les recommandations.

Et puisque Google souhaite renforcer le lien entre ses différents supports publicitaires, YouTube et Display seront bientôt inclus dans les modèles d’attribution, y compris celle basée sur les données. Cela permettra de mieux comprendre la relation entre ces canaux et leur fonctionnement entre eux.

Le Shopping mis en avant

Pour les consommateurs, l’expérience client a toujours été moins proche d’une marque mais surtout axée sur une recherche du meilleur rapport qualité/prix. Les marques l’ont bien compris, et Google aussi. C’est pourquoi le moteur de recherche teste en ce moment l’intégration d’un programme de fidélité, détectant ainsi lorsqu’un internaute effectue plusieurs achats auprès d’une même marque. L’objectif est de pouvoir faire bénéficier à ses clients fidèles d’une remise ou de frais de port offerts au Xème achat.

Pour ce qui est du Shopping, Google prévoit également une page de résultats spécifique pour les « offres » (actuellement sous forme d’extension de promotion, permettant de découvrir plus facilement les promotions en cours chez les vendeurs.

Enfin, suite à cette période particulière pour les commerçants, Google souhaite mettre davantage en avant les options de récupération d’une commande : la livraison, le retrait en magasin, le retrait dans la rue (comprendre ici à l’entrée du magasin) ou encore un retrait « plus tard ».

Estimant que les annonceurs ayant connecté un flux de produits aux campagnes YouTube TrueView for Action ont généré 60% de conversions en plus que ceux n’ayant pas fait le lien entre leurs campagnes vidéo et le Merchant Center, Google a annoncé vouloir simplifier la connexion entre les deux. En version bêta ouverte, les annonceurs peuvent désormais demander cet accompagnement.

Le retour du tourisme… et du voyage

Sans vouloir porter l’œil à une fin d’année potentiellement meilleure que la précédente, la situation s’améliore globalement dans le monde entier, et le tourisme reprend progressivement. Et pour ça aussi, Google souhaite améliorer l’existant.

Tout comme les images, une nouvelle extension fait son apparition : l’extension de réservation d’hôtel. Elles sont disponibles en version bêta ouverte pour les annonceurs, et permet aux utilisateurs de commencer le processus de réservation dès l’extension d’annonce.

En plus des hôtels, Google souhaite intégrer les locations dans les annonces sur les recherches dans Google Maps. Enfin, une nouvelle stratégie d’enchère dédiée aux voyages devrait voir le jour : les enchères améliorées sur les commissions par séjour. L’objectif sera ici de permettre aux annonceurs de trouver des clients plus qualifiés à moindre coût.

Et vous, comment Zee Media peut vous accompagner ? Discutons-en !

Articles relatifs
Retour sur le salon #GEN2021
zee media au gen 2021 récap

Jeudi 9 et vendredi 10 septembre derniers avait lieu le salon Grand Est Numérique 2021, au Centre des Congrès Robert Read more

Google facturera des frais additionnels pour les annonces diffusées en France
google ads ajoute une taxe de 2% sur les annonces diffusées en france

Suite à l'annonce de la mise en place d'une taxe visant les prestations de services numériques par les gouvernements français Read more

Google Ads ajoute le modificateur de requête large à l’expression exacte
annonces, google, ads, zee media

Dans sa volonté de mettre le machine learning au cœur de sa stratégie de développement, Google Ads a annoncé une Read more