Troisième épisode de nos Zeenterviews, consacré à notre Hervé FISCHER national, le plus ancien des membres de l’équipe Zee Media !

Interview de Hervé Fischer - Zee Media

 

Coucou Hervé ! Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Hervé, j’ai 34 ans. J’ai entamé ma quatrième année chez Zee Media. Je suis entré dans l’agence en tant que Consultant Affiliation. En grandissant avec l’agence, je suis passé Chef de Projets et je gère aujourd’hui plusieurs dossiers aux thématiques variées avec une dominante sur les seniors.

En quoi consiste ton métier de CDP ?

Le métier de Chef de Projets a un double aspect : la gestion interne et la gestion externe. Quand on gère une marque, un projet, un client à l’externe, la première partie c’est la relation client : comprendre correctement les doléances clients, les organiser, les dispatcher au sein de l’équipe de Consultants. Le Chef de Projet doit ensuite gérer le transfert d’information. Au delà de cet aspect, c’est également la gestion du temps et du budget, afin d’avoir un compte viable et rentable pour la société.

Peux-tu nous évoquer une journée type chez Zee Media ?

Je commence d’abord par vérifier ma boite email, pour voir si des urgences se sont infiltrées durant la nuit. Ensuite, je fais le tour des comptes, je vérifie les statistiques, histoire de voir s’il y a d’éventuelles sorties de route. Enfin, il y a la gestion des différents points placés durant la journée. C’est justement tout l’intérêt de ce poste : les journées se ressemblent rarement, et ça rend ce poste plutôt sympa !

Quel est ta plus belle réussite professionnelle ?

Je pense que c’était chez Zanox (devenu Awin). A l’époque, je gérais le compte d’affiliation Cetelem. Quand je l’ai pris en main, il était dans le Top 10 et avec l’équipe on l’a fait passé Top 1. C’est devenu le compte le plus rentable de Zanox.

Si tu pouvais échanger ton travail avec quelqu’un chez Zee Media, qui serait cette personne ?

Je choisirais Damien, le Team Leader de l’agence. Je trouve ce rôle intéressant, même s’il y a certainement des aspects complexes à gérer, mais la partie organisation de la boite et gestion RH m’intéressent particulièrement.

Qu’est-ce que tu préfères dans ton travail ?

C’est le fait de devoir atteindre les objectifs de nos clients. On a tel budget, il faut qu’on atteigne tel objectif… Comment y parvenir en activant nos différentes expertises ? C’est le côté compétitif et sportif de ma personnalité que je retrouve au boulot, et ça me plait bien !

Si tu pouvais être quelqu’un d’autre pendant une journée, et peu importe l’époque, qui choisirais-tu ?

Vu que je suis actuellement dans une phase « sportive » de ma vie, j’aimerais bien être dans la peau d’un vainqueur d’un Ironman (triathlon longue distance). Pour ressentir sa douleur, son accomplissement, savoir ce que ça fait de réussir de finir une telle épreuve, et surtout de la gagner.

Quittons un peu le monde du travail… Quelles sont tes passions ?

Première passion : le sport. Dans mon étape de vie, le sport est devenu très important pour mon équilibre. Je sais que plus tard, j’aurai du mal à en faire autant, donc je profite du moment présent, pour me donner à fond.

Il y a aussi la partie bénévolat, puisque je consacre pas mal de temps à mon club de basket d’Eschau, 7ème club du Bas-Rhin quand même, eh oui ! Je m’occupe principalement de la partie communication et boutique. J’ai fait du basket là-bas pendant de nombreuses années, et j’ai envie de redonner à ce club tout ce qu’il m’a donné.

Enfin, tout ce qui est culinaire : mes activités sportives m’obligeant à faire des concessions sur ce point-là, c’est d’autant plus un plaisir de faire le tour des (bons) restaurants quand la période s’y prête !

Ton film ou ta série préférée ?

Je dirais la trilogie La Septième Compagnie. C’est un peu franchouillard, mais ça me permet de décompresser. Je trouve ça culte !

Ton groupe de musique préféré ?

C’est un défouloir total, un groupe qui me fait un peu vibrer à l’intérieur : NTM. Même si je ne suis pas en adéquation avec tout le contenu et les paroles, peu d’artistes parviennent à transmettre une telle énergie.

Merci Hervé, une petite citation pour conclure ?

Orientation sportive forcément : “Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui veut ne rien faire trouve une excuse.”